Chvrches : Every Open Eye

Les écossais de Chvrches reviennent sur le devant de la scène electro pop avec Every Open Eye, digne successeur de leur premier album phénomène !

ch

Ils nous offrent de fait un très bon album, pas foncièrement très différent du premier, mais qui leur permet de s’installer encore plus dans leur style. Les chansons paraissent même plus étudiées, bien que le rythme y soit presque toujours omniprésent. La puissance est bien au rendez-vous pour vous faire bouger, mais on y retrouve aussi sur certains titres un vrai travail émotionnel.

L’album est parsemé de gros tubes en puissance. Mes préférés sont Playing Dead, avec ses couplets au chant assez mélodieux, et Clearest Blue qui fait monter la pression d’une façon incroyable avant une véritable explosion à la moitié du morceau. Bury It est aussi assez formidable, malgré un refrain assez répétitif, avec ses couplets très rythmés. Never Ending Circle et surtout Keep You On My Side sauront également vous pousser à danser !

D’autres titres restent tout aussi intéressants, mais délaissent un peu la puissance au profit d’un rythme toujours présent, mais plus calme (soit avec le chant, soit en étant moins marqué). Parmi ceux-ci on trouve Leave A Trace où Lauren Mayberry se permet de chanter plus doucement sur les couplets. Sur Make Them Gold son chant reprend un peu plus de volume en fin de vers donnant un rythme plus lancinant au chant, alors qu’au contraire le rythme est très rapide, pour un joli contraste. Empty Threat joue plus franchement sur la rapidité, ayant des accents plus clairement pop. Enfin parmi les chansons bonus on peut également citer Get Away (qui a un début très étrange) et Bow Down. Petite surprise, High Enough to Carry You Over n’est pas chantée par Mayberry mais bien par une voix masculine. Cette voix à un timbre moins particulier que celui de la chanteuse habituelle, mais on s’y fait plutôt bien, pour une chanson finalement sympathique.

Mais l’album dévoile également des chansons plutôt douces  comme Down Side of Me avec de très jolies envolées sur le refrain, ou Follow You. Afterglow est la dernière chanson de l’album sans les bonus, et est une fin assez parfaite, toute en douceur et en délicatesse.

 

En résumé, cet album me plait vraiment et donne une bonne dose d’énergie ! A écouter pour se réveiller le matin pourquoi pas ?

 

Petit aparté sur Lauren Mayberry, la chanteuse du groupe, qui profite de la promotion de cet album pour encore plus s’affirmer. Dans la vidéo Ici, on la voit clasher une personne ayant hurlé « marry me ». Si le public est avec elle sur le coup, les commentaires de la vidéo le sont moins et la critiquent pour cette réponse, disant qu’elle « bully » son propre public, qu’elle n’a pas à être si grincheuse et méchante. Pour rappel elle s’était fait insultée lors de la sortie du clip Leave a Trace, lui reprochant que sa robe est trop courte et que l’on ne voit qu’elle. N’a-t-elle pas le droit de répondre ? Et puis, j’ai un peu l’impression que les commentaires ne sont pas si violents quand Noel Gallagher ou James Blunt clashent eux aussi leur public ou haters… Si elle a envie de construire son personnage d’artiste de cette façon (ou même d’être comme cela au quotidien) c’est son problème et ce n’est pas parce qu’elle est une femme que cela doit déranger plus.

Publicités
Chvrches : Every Open Eye

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s