– Album Review – Of Monsters and Men – Beneath the Skin

Nouvel album venu d’Islande en vue ! En effet, les islandais du groupe Of Monsters and Men sont de retour avec Beneath the Skin, qui intervient 3 ans après le précédent, My Head is an Animal. Autant le dire tout de suite, ce retour est plus que réussi, avec un album tout simplement génial à écouter !

A34C1AC2DA016D49062BB78EFF135A2209

Petit retour sur Of Monsters and Men, ce groupe de 5 membres – souvent accompagné d’un ou deux musiciens supplémentaires sur scène – qui nous vient du grand nord. Leur style pop-folk aux paroles oniriques avait fait leur succès en 2012 grâce à Little Talks et Lakehouse. Un premier album déjà très réussi qui les avait fait progressivement connaître et tourner dans le monde entier.

La confirmation arrive bien avec le nouvel album, Beneath The Skin, dont les premiers titres ont été distillés sous la forme de lyric vidéos originales, chantées en playback par des personnages atypiques et très impliqués par leurs émotions !

Chansons ♡♡♡ :

Empire est clairement mon coup de coeur absolu de cet album. Chanté par Raggi, ce titre fait preuve d’un rythme plutôt marqué avec des accords de guitare électrique mêlés à ceux de la guitare sèche. La voix est douce mais sait donner les intonations qu’il faut pour que ce ne soit pas monotone, jusqu’au refrain, chanté par Nanna et Raggi de façon très fluide donnant un aspect très mélodieux.

Pas très loin derrière on retrouve I Of The Storm, une chanson beaucoup calme et émouvante comme ce groupe sait si bien le faire. La voix de Nanna fait sentir cette émotion. Si le rythme est là aussi marqué, le pont reste très mélodieux et doux, avant un refrain particulièrement beau.

Human est là encore un très bon titre, au rythme très marqué (c’est une bonne surprise de cet album, qui utilise beaucoup mieux son super batteur). Le refrain est très puissant, presque rock (si si !) sur lequel les deux voix se mélangent comme toujours super bien.

OMAM4Wolves Without Teeth dévoile un rythme plus doux, et un vrai dialogue entre les deux voix même sur les couplets. Le refrain est quant à lui encore tout doux mais teinté de sonorités légèrement rock qui donnent de la personnalité au titre. Des voix se rajoutent sur le deuxième refrain et la guitare électrique est également plus présente au fur et à mesure, laissant voir une vraie progression.

Pour continuer dans la première moitié de cet album, on retrouve Hunger, titre qui commence tout doucement sur la voix de Nanna et une guitare sèche. Après quelques couplets, le rythme devient plus présent et la voix plus énergique.

We Sink est là encore un vrai dialogue entre Nanna et Raggi dont les voix vont décidément si bien ensemble ! Le refrain est très puissant, bien amené par des couplets calmes sans l’être vraiment. Ils réussissent (dans cette chanson comme dans tout l’album finalement) à conserver leur douceur sans pour autant négliger le rythme et la puissance de leurs titres.

Enfin, une chanson bonus, Winter Sound est une vraie petite pépite. L’entame est directement rock, presque vintage, avant d’être en rupture avec le couplet sur lequel la guitare électrique disparaît. Mais l’énergie est toujours là, grâce au rythme très marqué et à l’intonation de la voix de Nanna. La force qu’elle impose sur le refrain en fait une sorte d’hymne, repris en coeur par le reste du groupe. Un titre qui aurait bien fait de ne pas seulement être « bonus » !

Chansons ♡♡ :

OMAM2La douce Organs n’est pas sans rappeler le style du titre Love Love Love, avec la voix de Nanna remplie d’émotions, seulement une guitare sèche pour l’accompagner du moins au début. C’est un très beau titre, plein de sincérité et d’une véritable émotion.

Crystals, plus énergique, a été le premier titre révélé pour cet album. Par sa force, il a lui aussi le pouvoir d’être un véritable hymne, repris à n’en pas douter en choeur par les publics lors des concerts. Le refrain est hyper efficace, tandis que les couplets sont mélodieux et doux, un excellent titre donc, qui doit encore mieux rendre en live !

Slow Life n’est pas si calme que le titre pourrait laisser imaginer. Les accords après le couplet sont très sympa, et laissent encore une fois entrevoir les sonorités rock ajoutées au style folk du groupe. Le refrain est lui aussi très joli, même si on a un peu l’impression que le titre met légèrement trop de temps à démarrer.

Black Water est cette fois ci chantée au départ par Raggi, avant que Nanna reprenne le chant d’une très belle façon, lors d’une montée en crescendo dès plus réussies. Ensuite s’y ajoutent de très jolis effet de choeur, qui restent pourtant dans la simplicité de ce qu’ils peuvent faire.

Thousand Eyes démarre tout doucement, avant qu’à la seconde moitié, le titre augmente en puissance. Ce début doux est très mignon et tout en sincérité, avant que le rythme ne se fasse presque oppressant, avant des instruments très bien utilisés, on se croirait presque dans une musique de film à suspense avec la longue partie instrumentale finale !

Enfin, Backyard (chanson bonus) est plutôt sympa, mais ne figure pas spécialement parmi mes préférées. On y retrouve l’ambiance douce et parfois onirique de leurs compositions, mais cela ne démarre jamais vraiment, même si le titre reste très joli.

 

OMAM3En bref, Of Monsters and Men reviennent de façon magistrale avec ce nouvel album. Ils ajoutent une légère dimension rock à leur style pop-folk qui ajoute une dimension supplémentaire à leurs titres. Ils restent cependant un mélange paradoxal de douceur, de simplicité mais aussi d’une vraie énergie et d’un certain enthousiasme.

Ils se produisent en live au Trianon le mercredi 17 juin, pour un concert complet, et ça, ça fait vraiment plaisir de voir que le public sera au rendez-vous. J’y serai, attendez-vous du coup à un live report d’ici peu ! C’est aussi pour cela que j’ai choisi de vous parler de leur album cette semaine et pas celui de Muse (dont la review arrivera… prochainement !)

 

Petit plus : si vous les aimez bien, n’hésitez pas à aller les suivre sur leur compte Snapchat (helloomam) qui livre des petites vidéos ou photos sur leur quotidien de façon assez drôle !

Publicités
– Album Review – Of Monsters and Men – Beneath the Skin

3 réflexions sur “– Album Review – Of Monsters and Men – Beneath the Skin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s