– Album Review – Playland de Johnny Marr

Johnny Marr, comme cela, cela ne vous dit pas forcément grand chose. Mais si je précise qu’il s’agit de l’ancien guitariste du groupe The Smiths, là, tout de suite, vous voyez plus de qui je veux parler. Vous avez aimé ses riffs de guitare donnant la touche rock aux titres du groupe britannique ? Alors vous ne serez sûrement pas déçus par son album solo. Playland est le deuxième album de sa carrière en solo, et est sorti fin septembre. (parfois je chronique en retard, là on atteint des sommets, j’en suis désolée !)

Playland-packshot

Autant le dire d’entrée, cet album est très sympathique à écouter. Son style est celui d’un rock plutôt mélodique, avec de très bons passages à la guitare électrique (c’est la spécialité du Monsieur en même temps). Alors avant de vous lancer dans l’écoute de son album, oubliez toute comparaison avec les Smiths, il se lance ici avec son propre style.

Les sonorités du premier titre Back in the Box nous plongent directement dans l’ambiance rock qu’il a voulu instituer. Cependant, le refrain reste mélodieux, et c’est ce qui caractérise le style de Johnny Marr. Du rock certes, mais quelque chose qui sait se faire presque doux à l’oreille.

Le deuxième titre est un de mes préférés, et montre aussi bien ce mélange. Il est plutôt dansant, cet Easy Money, en ayant tout de même des couplets un peu plus rock dans la façon dont ils sont chantés. Le refrain est certes un peu répétitif, mais il a du coup le mérite de rester en tête. Dynamo est aussi très réussi, avec une douce montée en puissance entre le couplet et le refrain.

Candidate se présente comme un peu différente, avec un rythme moins rapide, un phrasé plus lent. Pour autant, les percussions et quelques accords de guitare donnent de la personnalité à ce titre. The Trap est aussi ralenti par rapport aux autres morceaux. Il se fait plus doux encore, teinté de dimensions beaucoup plus pop. Mais finalement cela donne aussi un joli titre. 25 Hours est fondamentalement différent, beaucoup plus rock, avec de très bons passages à la guitare. On sent véritablement la maturité du style de Johnny Marr qui livre alors un très bon morceau. Style qui se fait aussi très marqué dans Playland, un rock mélodique bien marqué, avec un refrain qui persiste en tête. Mais dans Playland, on sent quelques touches électro, un peu balayées par les guitares dans Speak Out Reach Out, encore plus rock.

Boys Get Straight peut étonner ensuite, car le rythme y est très rapide, les paroles s’enchainent, et les guitares s’exécutent allègrement. Le refrain s’y inscrit en rupture, car si la mélodie est toujours aussi rapide, le chant se ralentit volontairement, pour un joli effet de surprise.

This Tension reprend tous les éléments cités précédemment, si ce n’est que les couplets sont cette fois-ci plus lents que les refrains. Enfin Little King a une petite touche vintage dans son style rock qui offre une jolie ouverture pour terminer l’album.

Playland par Johnny Marr, c’est ainsi un très bon album qui montre bien que l’ex-guitariste des Smiths est aussi un artiste à part entière, avec un style rock bien défini.

Petit hors-sujet : je vous prépare quelques nouveautés pour le blog, une nouvelle façon d’ajouter du contenu et de vous le présenter, j’espère que vous allez aimer !

En tous cas, c’était le dernier article rédigé de 2014, donc j’espère que vous avez passé un joyeux Noël et je vous souhaite de passer un bon réveillon 🙂

Publicités
– Album Review – Playland de Johnny Marr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s