July Talk – le duo de la rentrée !

July Talk c’est un groupe canadien porté par un duo qui saura vous marquer dès les premiers instants. En effet, sur toutes leurs chansons, ils alternent entre la voix très rauque de Peter Dreimanis et celle beaucoup plus douce de Leah Fay. Cela donne un jeu vocal très sympathique et original.

n-JULY-TALK-large570

Leur titre Guns & Ammunition m’avait déjà interpellée, j’attendais cet album avec impatience. Et je vous l’annonce d’entrée, c’est un véritable coup de coeur. L’album oscille entre rock et pop, et véhicule une énergie folle. Cet album saura vous réveiller au cours des prochaines matinées d’automne !

Dès le premier titre, The Garden on entend la voix rauque de Peter, qui vient donner le ton. Il s’occupe très souvent dans les titres des parties les plus rock, quand Leah vient apporter quelque chose de plus nuancé. Ce n’est pas encore très clair car elle se laisse aller à « crier » certaines paroles et ce titre est marqué assez rock par des sonorités électriques.

Guns & Ammunition, titre diffusé avant la sortie de l’album est plus pop. Il se montre assez répétitif sur les refrains, mais c’est ce qui le rend entrainant et efficace. Headsick est tout aussi entrainant, entrant plus dans la veine pop-rock, on entend d’ailleurs moins Peter que Leah, qui guide ce titre. Let Her Know, avant dernière chanson de l’album se fait également pop-rock, avec de très jolis passages. La musique est beaucoup moins rock, et c’est cette fois-ci la voix de Peter qui fait un gros contraste, donnant un effet étonnant !

Paper Girl revient à quelque chose de plus rock, même si là la voix de Leah apporte une touche plus mélodieuse sur les refrains, intégrant un contraste très intéressant, pour un titre génial ! Blood + Honey résume bien ce contraste avec son titre, très rock en général, mais sur le premier refrain tout s’arrête pour faire entendre la douce voix de Leah, qui reprend ensuite sur la même musique rock.

Gentleman est un titre un peu étrange, qui me plait un peu moins, une sorte de ballade rock, à l’instrumentation peu raffinée. Il reste sympathique à écouter, mais ce n’est pas mon morceau préféré de l’album. Parmi les titres calmes, on retrouve aussi Don’t Call Home, sympathique et très mignon, surtout sur le refrain (à mon sens les couplets n’exploitent pas tout le potentiel de talent de ce groupe).

Le « vrai » rock teinté de quelques touches vintage est le style dominant de l’album, qu’on retrouve avec Summer Dress (le titre ne donne pas trop d’indice sur le style d’ailleurs). C’est une des chansons que je préfère, avec ses guitares prédominantes et la voix de Leah qui n’adoucit pas trop l’ensemble. Uninvited ne fait pas non plus dans la dentelle et est assez géniale et entrainante malgré son côté parfois brut de décoffrage. Someone va reprendre les même caractéristiques, et est très sympa, mais n’apporte pas grand chose d’autre par rapport aux autres chansons, ils poursuivent simplement dans le même style.

Le dernier titre I’ve rationed well clôt l’album dans une dimension plutôt calme et un peu vintage. Une façon de clore cet enchainement de titres survitaminés !

Vous l’avez deviné : j’ai adoré cet album de July Talk, très prometteur pour la suite. Le duo avec les deux voix si différentes sur une musique rock et parfois pop-rock est diablement efficace et plutôt original actuellement. Je vous conseille de l’écouter (et de me donner votre avis), il vaut vraiment le coup !

Publicités
July Talk – le duo de la rentrée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s