Stuck in the Sound @ La Flèche d’Or

Un concert gratuit proposé par une marque investie dans la musique, cela ne se refuse déjà que difficilement. Alors quand celle-ci vous propose de voir un des meilleurs groupes de rock français, il est impossible de résister!

SITS1

Le concert était prévu à la Flèche d’Or, très petite salle parisienne, parfaite pour un concert intimiste, préparant le lancement d’un nouvel album pour Stuck in the Sound. Mais tout d’abord, c’est le groupe Two Bunnies in Love, lauréat d’un tremplin organisé par Ricard, qui ouvre le bal. Après une longue entrée en matière instrumentale et psychédélique, la première chanson démarre enfin. Comme toutes les autres, elle est sympathique, rythmée, pop mais rien de bien original. Un moment agréable, mais pas spécialement fou. Leur set se termine par exemple sur Duchesse, dont les influences pop sont clairement britanniques, une chanson sympathique, mais à laquelle il manque un je-ne-sais-quoi de plus fou, pour lui donner du relief. Alors oui, ce je-ne-sais-quoi de plus fou peut être trouvé dans les mouvements très étranges du chanteur, qui semble dans une dimension parallèle et m’étonnera tout au long de leur passage. Le lien de cause à effet n’est peut-être pas si évident que les apparences le montraient, mais le set n’est pas très bien mené, avec une rupture brutale au moment de la fin, qui n’avait pas été annoncée. (Rien de grave, je vous l’accorde) Les bases sont là pour faire un bon groupe, mais il faudra trouver une façon de se distinguer musicalement d’une masse pop toujours plus grande.

SITS2

Après cette première partie, les roadies font le traditionnel changement de matériel, mais les membres du groupe viennent prêter main forte, venant chacun brancher et tester leurs instruments respectifs. L’heure de débuter le concert arrive enfin, et les cinq membres du groupe montent sur scène devant une salle remplie, et ravie d’avance. Si Two Bunnies in Love ne maitrisaient pas forcément leur set, Stuck in the Sound place les chansons de façon judicieuse (volontairement ou pas?). Ils débutent par Ouais, comme une sorte d’accueil très positif, avec un public immédiatement réactif, et alterneront ensuite les gros tubes qui font leur succès avec de nouveaux titres.

SITS3

Ceux-ci méritent d’ailleurs d’être mentionnés, car ils combinent la jolie voix de José Reis Fontao, des passages très rock comme ils savent si bien les faire, et d’autres moins bruyants mais tout autant intéressants. Ainsi Miracle, plus posée qu’à leur habitude (mais ce n’est pas une Tender bis) est très jolie, et Sons et Fire -encore plus sauvage- marquent bien la patte Stuck d’un son rock et très puissant. L’album devrait sortir dans quelques mois, mais on peut déjà dire qu’ils s’annonce très bien.

SITS4

La puissance de leur son crée évidemment une ambiance à la hauteur de l’évènement, avec un bon pogo dès la troisième chanson, et des titres dantesques comme Shoot Shoot, Brother, Let’s Go. Toy Boy est évidemment celle qui déchaine encore plus les foules, et alors qu’ils font la traditionnelle pause pour se faire acclamer, José Reis Fontao reconnaît que l’effet est un peu conventionnel, interpelant Izia Higelin présente dans la foule et lui demandant de monter sur scène. Celle-ci s’exécute et lancera la suite de la chanson avec un « Please baby talk » tonitruant avant de partir en slam sur la foule. Une très bonne surprise (surtout pour moi qui aime beaucoup ses chansons) qui résume bien l’état d’esprit de la soirée.

SITS5

C’est un concert pour se remettre en jambes en quelque sorte, mais qui sera très réussi. Et s’ils reconnaissent avoir été très stressés avant, le chanteur jouera très bien avec le public et ses réactions, ancrant encore plus le moment dans une dimension intimiste décontractée.

Quant aux chansons qui m’ont vraiment marqué, il y a évidemment la sublime Tender que je trouve toujours aussi émouvante. Il y a aussi Bandrupcy, déjà assez géniale en version studio, qui déchire absolument tout en live. Et la petite dernière, Don’t Go Henry qui déchire également tout, en annonçant malheureusement la fin de ce concert.

SITS6

En résumé, Stuck in the Sound démontre là encore ses grandes qualités scéniques, entre grosse prestation rock, très bonne ambiance et touches d’humour. Les nouvelles chansons laissent présager un très bon album à venir -qu’on a décidément bien hâte d’écouter- et encore de très bons moments lives, avec toujours autant de titres qui donnent envie de s’époumoner avec eux.

 

 

Publicités
Stuck in the Sound @ La Flèche d’Or

Une réflexion sur “Stuck in the Sound @ La Flèche d’Or

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s